naissance de la magie

Soutenir Ben de la page blanche au livre Photo jack hydra avec Tipeee en cliquant ICI

Et si vous regardiez des vidéos de meilleure qualité grâce à un micro blue yeti ? Cliquez sur la petite image juste au-dessous pour en savoir plus :

Blue yeti

 

Naissance de la Magie

LES CHRONIQUES DES NAACALS

Saga littéraire de Fantasy

Début de la rédaction : 23 juin 2015

Auteur : Jack Hydra (également administrateur du site)

Se décompose en opus.

Synopsis :

            Le monde n’était pas tel que nous le connaissons. Et chaque homme et chaque femme n’étaient pas tels qu’ils sont aujourd’hui. C’est sur cette planète que nous appelions autrefois Tiamat, et plus particulièrement sur ce continent que nous appelions la Terre Providentielle, qu’émergea la première grande civilisation de l’Histoire de l’Humanité : la Civilisation des Naacals. Laquelle civilisation, qui conquit presque tout Tiamat, fut gouvernée par un Empereur sage et généreux, qui veillait au bien-être de tous ses sujets, peu importe leur âge, leur situation … Ce récit, Les Chroniques des Naacals, ou L’Encyclopédie pour les plus intellectuels, retrace l’aventure extraordinaire de ces hommes et ces femmes ordinaires qui, par leur témérité, leur persévérance et leur désir d’humanité, ont su construire la société la plus prodigieuse qui ait jamais existé.

            Rejoignez Gaal Ihed et son amie Guëlle Dolen sur le chemin des Perendils – les Cinq Pierres Sacrées – et entamez avec eux un voyage à travers les contrées les plus hostiles de la Terre Providentielle. Tous deux vont devoir faire preuve de courage et de fermeté, car des ennemis bien plus redoutables que Marmand se mettront en travers de leur route.

Cf "Infos sur la saga"

La Prose ci-après rentre dans l'univers du roman Fantasy. Bon voyage au Pays des Rêves !

Prose sur la Naissance de la Magie 1re version

 

Me voilà parti à déambuler sur la Lune, encore, sans vraiment savoir où aller,

            Moi, Tzkol, je suis à la recherche du Temps Perdu,

                        A la recherche de l’Authenticité, du Vrai et du Génie,

                                   J’ai raté ce qui devait être la plus belle œuvre de ma vie,

Et pourtant, je suis prêt à revenir sur Tiamat pour changer ce qui doit être infini ;

 

Mon cœur ne résonne plus, et mon âme est vide,

            Je ne sais plus quoi penser, ni comment agir,

                        Je m’avance, je m’avance,

                                   Je m’avance jusqu’au bord du gouffre,

Histoire de voir mes faux ouvrages qui s’écroulent et qui s’étouffent ;

 

Qu’ai-je fait de si mal pour avoir dénaturé ma vision des choses ?

            Je n’ai pourtant point déshonoré,

                        Ni Ramaha, ni Hangawa, ni le Serpent Créateur,

                                   Pour ces périples et poèmes que sans cesse j’ose,

Alors, quelle solution pour changer ces créatures pauvres en Romantiques Véritables ?

 

Je ne sais pas, je ne sais plus,

            Je ne sais comment rétablir l’Amour Vrai,

Et l’Aventure et l’Exotisme qui l’accompagnent,

            Et pourtant, je suis bien décidé à aller jusqu’au fond des choses,

Car des tempêtes et tourments me heurtent et me hantent ;

 

Sans jamais m’apitoyer, je rampe encore et toujours,

            Jusqu’à ce qu’à nouveau, je puisse contempler le jour,

                        Et qu’ainsi je ne sois plus qu’un pion du corps céleste,

                                   Mais un pionnier, un successeur, un héritier du Dragon Céleste,

Je rampe, je rampe, je sens déjà la Grande Lumière prête à me caresser comme le vent des Grandes Terres ;

 

Je m’avance, je me penche pour observer mes enfants, ceux que j’appelle mes Grandes Gens,

            Et soudain, oh malheur ! Je tombe, je ne peux me rattraper,

                        Mais qu’importe, puisque le Serpent mon Maître,

                                   Me fera aller vers des contrées enchantées,

Au lieu de me fracasser, j’atterris en douceur et désormais, parmi les Grandes Gens je demeure ;

 

Mais je ne veux pas rester parmi eux,

            Je ne dois pas, car je ne suis pas un des leurs,

                        Alors je saute, je grimpe, je cherche le moyen de m’envoler à nouveau,

                                   Aussi fort que le vent tempétueux, aussi gracieux que les êtres des cieux, et aussi massif que les monts les plus hauts,

Un essai, deux essais et, au bout d’une infinité d’essais, je conquiers les airs ;

 

J’en arrive à un point que jamais je n’aurais imaginé,

            Le souffle des cieux me caressent les ailes,

                        Et de mes plumes divines s’échappe mon essence,

La poudre d’or de ma Quintessence,

Je ne peux stopper ce phénomène, en vérité, je n’ai pas envie que ça cesse ;

 

Alors que le Chaos, le Tumulte et le Désespoir font rage sur Tiamat,

            Un brin d’Amour, de Liberté, de Courage et d’Espoir y fait valoir sa place,

                        Que ce soit au-dessus des montagnes des autres Terres Solitaires,

                                    Ou des plaines verdoyantes près des bords de mer,

Je n’avais qu’une seule chose à faire : répandre le Grand Savoir pour accomplir le Grand Dessein ;

 

Mes pépites dorées illuminent Sarchenland,

            Pour remonter vers les Collines Serpentines,

Les Vallées Pleureuses et les Forêts Ardentes,

            Puis je reviens vers les Nains et les Géants,

Pour qu’enfin les Valeurs Vraies dominent le Grand Tout de l’Illustre Serpent ;

 

Avec bonheur, je constate déjà que des gens sensées,

            Animées par la Grâce et la Beauté,

                        Utilisent cet Or, qu’ils appellent Magie, avec soin et volupté,

                                   Pris d’intenses émotions, je regarde ce spectacle émouvant,

Avant de disparaître dans les champs obscurs de la Grande Eloquence ;

 

A présent, de m’apitoyer je peux cesser,

            Puisque des élus soigneusement désignés,

                        Veillent sur l’avenir de mon œuvre,

                                   Les clés en main et bien intentionnés,

Alors je remonte vers ma demeure, attendant, en toute candeur, la résurrection de l’Ultime Liberté.

 

Recueil des Proses et Poèmes Disparus de la Terre Providentielle,

Par L’Honorable Blezh

 

Retour page d'accueil600875 347539131982703 948359046 n

La Complainte du Solitaire aux Cheveux d'Argent

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

DorothyGeoge
  • 1. DorothyGeoge | 18/07/2017

Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil":
captchas solution of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another subtypes of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM software: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? There are a lot of impessive videos about XEvil in YouTube.
Good luck ;)


XRumer20170718

DorothyGeoge
  • 2. DorothyGeoge | 17/07/2017

Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil":
captchas recognition of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another subtypes of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? There are a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.
Good luck ;)


XRumer20170717

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau