Soutenir Ben de la page blanche au livre Photo jack hydra avec Tipeee en cliquant ICI

Et si vous regardiez des vidéos de meilleure qualité grâce à un micro blue yeti ? Cliquez sur la petite image juste au-dessous pour en savoir plus :

Blue yeti

 

Comment écrire un roman de fantasy - Le Seigneur des Anneaux

Hello Aventuriers Naacals !

Comment écrire un roman de fantasy ? Je vais répondre à cette question avec ce tout nouvel article !

Vous rappelez-vous l’article que j’ai écrit sur le Phénomène Harry Potter ?

Harry potter succès - comment écrire un roman de fantasy 

En voici un sur un autre phénomène tout aussi titanesque : Le Seigneur des Anneaux. Comme pour Harry Potter, je vais vous expliquer, à mon sens, ce qui a contribué au succès de cette œuvre prodigieuse et ainsi vous expliquer comment écrire un roman de fantasy.

seigneur des anneaux - comment écrire un roman de fantasy

Ce que j'ai retenu de cet oeuvre, et qui pourrait bien vous inspirer pour écrire un livre de fantasy :

Tout d’abord, venons-en aux personnages et races créés par feu le Professeur Tolkien. Et, comme nous le savons tous, un bon roman de J.R.R. Tolkien comprend des petits êtres qui vivent dans l’insouciance, arpentant chaque recoin d’une contrée enchantée qu’on appelle La Comté de leurs pieds nus et velus. D’ailleurs, le premier tome du Seigneur des Anneaux La Communauté de l’Anneau – commence ainsi :

« Ce livre traite dans une large mesure des Hobbits, et le lecteur découvrira dans ses pages une bonne part de leur caractère et un peu de leur histoire… »

Le caractère du Hobbit, parlons-en justement ! A quoi peuvent bien nous faire penser ces petits êtres certes qui adorent festoyer et s’amuser, mais qui sont tout de même dotés d’un grand courage et d’un talent inné pour le jeu de cache-cache ?

Vous devinez ? Oui, ils nous font penser à des enfants ! Des enfants qui, quittant leur foyer chaleureux et confortable, vont s’aventurer dans un monde qu’ils ne connaissent pas, un monde hostile. Au cours de leur périple, ils vont devoir prouver qu’ils méritent de vivre, qu’ils méritent de profiter des bienfaits qui peuvent leur être accordés. Ils suivent une sorte de voyage initiatique, dont les épreuves vont les mener, petit à petit, à l’âge adulte. Ainsi rentrent-ils fiers, prospères et valeureux dans leur chère Comté, entraînant l’admiration (ou l’incompréhension, voire le dégoût) de leurs pairs.

Autre point à ne pas oublier, et cela concerne la biographie de l’auteur lui-même (vous voulez savoir comment écrire un roman de fantasy ? Inspirez-vous de votre vécu! ) :

Tolkien a vécu des périodes de trouble, extrêmement douloureuses, et qui ont marqué l’Europe et le Monde : les deux guerres mondiales.

Les héros qu’il fait intervenir dans son œuvre (Aragorn, Faramir, Eomer du Rohan…) sont la métaphore de ses propres frères d’armes avec qui il a fait la guerre, notamment dans les tranchées. Comme vous devez vous en douter, la mort de l’un d’eux est toujours déstabilisante ! Et ce ressenti est retranscrit avec la fin de Boromir au tout début du deuxième tome – Les Deux Tours – et à la fin du premier film :

seigneur des anneaux mort de boromir - comment écrire un roman de fantasy

Ainsi que dans les troisièmes volet et livre – Le Retour du Roi – avec le décès de Théoden, le roi du Rohan.

Il ne faut pas non plus oublier les trop célèbres Nazguls ou, si vous préférez, les Cavaliers Noirs, jadis rois légendaires respectés par leurs sujets, mais corrompus par Sauron qui leur a offert neuf anneaux de pouvoir. Comment ne pas voir une diabolisation de l’ennemi (soldats équipés de masques à gaz dans les tranchées) dans ces êtres totalement inhumains ? Pardon, c’est la guerre qui est inhumaine !

Masques a gaz tranchees - comment écrire un roman de fantasy

nazgul seigneur des anneaux - comment écrire un roman de fantasy

Et Tolkien l’identifie bien avec les armées d’Orcs du Mordor et les troupes d’oliphants balayant les cavaliers du Rohan dans le Pelennor. On peut voir dans le Mordor, et dans la guerre de l’Anneau, tout ce qui a trait à la sauvagerie humaine.

Une autre source d'inspiration qui vous aidera à composer une oeuvre de fantasy :

Voyons encore un autre point de vue, non négligeable celui-ci, mais qui ne concerne pas uniquement Le Seigneur des Anneaux. Je parle du manichéisme omniprésent tout au long de l’œuvre. Il y a, d’un côté, les bons, les personnes honorables, celles qui ne pensent qu’à faire le bien au sein de la Terre du Milieu et, de l’autre, les personnages maudits, rongés par la colère, la haine… qui cherchent à écraser toute autre créature qui leur est inférieure.

C’est, à mon sens, une image plutôt stylée du nazisme effroyable qui a fait rage durant les années 1930-1940. En parlant du génocide juif, il y a une scène marquante, dans le premier film, où Frodon observe dans le « miroir », en compagnie de la Dame de Lothlorien, ces compagnons enchaînés traînés par les Orcs du Mordor. 

Voilà une autre réponse à cette question : comment écrire un roman de fantasy ? Servez-vous de l'Histoire, VOTRE histoire, ce que vous avez vécu, s'il s'agit d'un événement grave, et mettez-le sur papier, en utilisant les figures de style.

frodon et galadriel - comment écrire un roman de fantasy

Pour en revenir aux « bons », il faut dire que Gandalf le Blanc représente l’Ange combattant les Démons venus des profondeurs infernales.

gandalf chassant les nazguls - comment écrire un roman de fantasy

Encore une fois, tout cela ne concerne pas que Le Seigneur des Anneaux mais bien d’autres œuvres comme Star Wars II : L’Attaque des Clones : la Sénatrice Padmé est vêtue de blanc !

Padme amidala - comment écrire un roman de fantasy

Ainsi, Le Seigneur des Anneaux est entré dans la culture populaire avec brio. Mais les lecteurs qui sont et resteront vraiment intéressés par cette œuvre grandiose sont d’abord ceux que la littérature de l’imaginaire ne froisse pas ! En effet, le genre Fantasy est légèrement décrié dans l’Hexagone et il est bon de rappeler que ce genre pourtant très riche et, je dirais même, instructif, mérite largement sa place dans le Panthéon gargantuesque de la littérature du Monde !

Si cela vous intéresse, lisez cet article :

Pourquoi aimer la Fantasy ?

J’aimerais finir avec une petite précision bonus ! Il semblerait que Tolkien, qui aurait lu (et traduit ?) des textes très anciens, ait imaginé sa Terre du Milieu à partir d’un monde différent du nôtre, mais qui aurait existé à une époque extrêmement reculé ! A méditer, tout est expliqué dans l’article ci-dessous !

Cette réflexion n’est pas de moi et elle date un peu, mais j’ai à cœur de la partager puisqu’elle ne m’a pas laissé indifférent, loin s’en faut !

http://www.jrrvf.com/hommage/hommage.html

Vous avez désormais de nouvelles clés pour écrire un roman fantasy !

Je vous remercie pour votre attention et vous dit à très bientôt pour de prochaines aventures.

Et, n’oubliez pas, la partie « Commentaires » vous est ouverte, alors à vos claviers ! Si cela fait partie de vos projets, vous pouvez aussi me donner votre réponse personnelle à cette problématique : comment écrire un roman de fantasy ?

Carpe Diem,

Votre ami Jack Hydra ;)

 

Et pour aller plus loin... Partir sac a dos guide bagpacker voyagezen 504x292 1

Tu souhaites en savoir plus ? Clique ici

Deviens mon acolyte Naacal en cliquant ici

Article précédent : Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Article suivant : Créer un monde imaginaire

Articles lecture et médias

Blog

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

DorothyGeoge
  • 1. DorothyGeoge | 18/07/2017

Revolutional update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captchas breaking of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another categories of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? You can find a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.
See you later ;)


XRumer20170718

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau